| |
Collège Fernand-Léger de Vierzon (18100)
Collège Fernand-Léger de Vierzon (18100)
Slogan du site

Bienvenue au collège Fernand-Léger !

Les 3e Queen et les 3e Piaf se déplacent dans le Cher pour mieux comprendre la Seconde Guerre mondiale
Article mis en ligne le 19 janvier 2023
dernière modification le 19 mars 2023

par Mme Mahieu

Ce jeudi 19 janvier 2023, les 3e Queen et les 3e Piaf ont pu visiter plusieurs sites départementaux, en lien avec l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, avec Mme Guillaume, Mme Reinoite, M. Guillemette et Mme Mahieu.

Pendant la matinée, les élèves ont été reçus par l’armée pour visiter les Puits de Guerry, à Savigny-en-Septaine. C’est dans ces puits que 36 français juifs ont été assassinés, à cause de leur religion, les 24, 26 juillet et 8 août 1944. Après un rappel du contexte historique de la Seconde Guerre mondiale par les guides, les élèves ont pu mieux comprendre l’histoire de ces puits, la place de l’antisémitisme en France et la volonté d’anéantissement de minorités durant la guerre. La visite fut très émouvante, chacun comprenant bien la gravité des faits. Pour perpétuer la mémoire des victimes, les élèves ont été invités à lire leur nom gravé sur un mémorial sur place.

Ci-dessus : visite des puits de Guerry, présentation de la stèle avec les noms de victimes, lecture de chaque nom des victimes afin d’en faire vivre le souvenir

L’après-midi, les élèves ont visité le Musée de la Résistance et de la Déportation ainsi que les archives départementales du Cher à Bourges. Trois ateliers leur ont permis de :

- visiter les archives départementales, comprendre l’enjeu mémoriel, historique, civique de la conservation des documents, quelque soit leur support (textes, photographies, affiches, cartes par exemple).

- visiter le musée de la Résistance et de la Déportation, étudier ses collections dans l’exposition permanente sur l’exode, le régime de Vichy, la ligne de démarcation, la résistance, la libération du département, le rétablissement de la République française après la guerre.

- consulter des dossiers d’archives sur des résistants du Cher, ici ceux de Jeanne et Fernand Caron, Andrès Pontoizeau, Raymond et Marcellin Toupet, Adélaïde Hautval et Marcelline Jolivet, retracer leur parcours précis, saisir les traces que l’on conserve d’eux dans les archives pour les connaître, à la manière du travail d’un historien.

Cette journée fut très riche d’enseignement, concernant la maîtrise de l’histoire, ses acteurs, ses enjeux, sa mémoire, sa place dans le monde actuel via des institutions, des musées et centres de recherches. Elle pourra faire l’objet d’une présentation à l’oral du DNB, pour les élèves qui le souhaitent.

Mme Mahieu